Léguer une collection

Comment transmettre une collection par voie successorale et en préserver l’unité ?

ING Private Banking dispose à la fois de l’expérience requise mais aussi des équipes de spécialistes qui peuvent trouver la solution qui convienne à chaque situation personnelle. Concernant la conservation de la collection, le collectionneur se posera diverses questions. Quelle est la valeur de la collection par rapport au reste du patrimoine ? La collection peut-elle ou non être partagée : par artiste, par période, par medium ? Lesquels des héritiers sont intéressés par la collection ? Le collectionneur peut-il décider comme il veut des bénéficiaires de sa succession ? La collection lui est-elle propre ou est-elle commune à son conjoint ? Souhaite-t-il que la collection reste privée ou veut-il qu’elle devienne publique ? Que la collection revienne, le cas échéant, à un musée spécifique ou qu’elle ait une diffusion plus large ?

Ces premières questions orienteront les solutions vers la création d’une Fondation, vers des legs à des musées, des legs ou des donations à des héritiers avec partage ou non entre eux, ou vers un panachage entre ces différentes solutions. D’autres solutions peuvent être envisagées également, en fonction de la situation de chacun. La moins bonne option serait de ne rien prévoir et de laisser la situation se régler totalement par les héritiers. En effet, quelqu’un qui a créé une collection et qui souhaite la conserver, doit apporter soi-même l’impulsion à l’égard de la génération suivante. L’important est d’y penser à temps…

Thierry van Alphen, General Manager ING Private Banking